Mise au point du CALQ concernant les subventions aux compagnies de théâtre membres de TAI

11.03.2005

Texte du Conseil des arts et des lettres du Québec 

Montréal, le 11 mars 2005 - Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) tient à rectifier certaines données citées dans un article publié dans Le Journal de Montréal du 10 mars dernier provenant d'un communiqué diffusé par l'Association des professionnels des arts de la scène du Québec (APASQ). Ce communiqué émis le 9 mars comporte des erreurs importantes sur l'attribution des subventions accordées par le Conseil aux 10 compagnies de théâtre soutenues (1) qui sont membres de Théâtres Associés Inc (TAI). 

L'APASQ affirme que: "Selon les documents du CALQ, celles-ci [les compagnies de TAI] ont en effet profité d'une augmentation moyenne et généralisée de l'ordre de 56 % depuis l'année 2000, souvent au détriment des autres compagnies du milieu théâtral ". Nous croyons important de rectifier certains éléments du communiqué de l'APASQ. 

Premièrement, les subventions accordées au fonctionnement des 10 compagnies membres de TAI (producteurs et diffuseurs spécialisés) ont augmenté de 27 % entre 1999-2000 et 2003-2004 (2) et non pas de 56 % comme l'avance l'APASQ. En chiffres, le soutien est passé de 4,9 M$ à 6,2 M$, soit une différence de 1,3 M$. 

Deuxièmement, le CALQ ne peut souscrire à l'affirmation de l'APASQ à l'effet que l'affectation de ses augmentations s'est faite au détriment des autres compagnies du milieu théâtral. En effet, d'un point de vue global, les montants supplémentaires consentis au fonctionnement des organismes producteurs et diffuseurs spécialisés en théâtre de 1999-2000 à 2003-2004 ont été de 3,32 M$. Or, les compagnies membres de TAI ont reçu 40 % de ces augmentations tandis que les autres organismes soutenus au fonctionnement en recevaient 60 %. En 2003-2004, le total des subventions versées par le Conseil aux 10 compagnies membres équivalait à 45 % des fonds servant à soutenir le fonctionnement d'une soixantaine d'organismes en théâtre alors qu'en 1999-2000, ce pourcentage était de 47 %, ce qui représente une baisse objective de 2 % pour les compagnies membres de TAI. 

L'attribution des montants supplémentaires au cours de ces années a été répartie en relation avec l'orientation adoptée alors par le CALQ qui était d'assurer un rattrapage significatif des subventions accordées aux compagnies de théâtre dites "intermédiaires" (3) ainsi qu'à celles qui oeuvrent auprès du public enfance-jeunesse. Les chiffres précédents illustrent les décisions prises à cet effet. Le CALQ tient aussi à rappeler que les augmentations étaient accordées aux compagnies en relation avec une clause obligeant celles-ci à améliorer les cachets et les revenus des artistes et des travailleurs culturels. La quasi-totalité des sommes accordées aux organismes par le Conseil a été consacrée à augmenter les dépenses liées à la main-d'œuvre, c'est-à-dire la rémunération du personnel, le nombre d'effectifs requis pour la réalisation de l'ensemble des activités et/ou le temps de travail des artistes et des travailleurs culturels (4). 

*** 
1) Le CALQ soutient 10 des 12 compagnies membres de TAI, la Place des Arts de Montréal et le Centre National des Arts d'Ottawa ne relevant pas de ses attributions. 
2) Les subventions du CALQ sont versées au cours d'un exercice financier qui s'étend du 1er avril au 31 mars, donc chevauchant deux années. 
3) Compagnies de recherche et de création pour adultes regroupées sous une autre bannière que celle de TAI. 
4) Bulletin statistique Constats du CALQ Numéro 7, Juin 2004. 

*** 

Source : http://www.calq.gouv.qc.ca/publications/communiques2005.htm

 

 

 

 

Please reload

| Dernières actualités |

November 22, 2018

April 25, 2017

Please reload

| Archives |

Please reload

© 2015 Théâtres associés inc. Site créé par Hubert Côté.