Rencontre TAI-UDA - L’UDA n'a formulé aucune demande précise

31.01.2005

Montréal, le 31 janvier 2005. La rencontre de ce matin entre l’Union des Artistes (UDA) et les Théâtres Associés inc. (TAI) n’aura duré que quinze minutes, l’UDA n’ayant aucune demande précise à formuler en ce qui a trait à la rémunération des interprètes. 

Dans les circonstances, les TAI pressent l’UDA de déposer ses demandes précises afin de poursuivre les discussions et travailler à un règlement efficace de la situation. 

« Nous sommes un peu abasourdis », a déclaré Marie-Thérèse Fortin, porte-parole des TAI dans ce dossier. « L’UDA est-elle consciente qu’en maintenant un flou autour de ses revendications, elle fragilise encore plus la situation théâtrale ? » 

OÙ S'EN VA L'UDA ? 

Les TAI s’interrogent sur les agissements de l’UDA. D’une part, elle crée l’urgence en déclenchant des moyens de pression de façon indue et d’autre part, elle retarde les négociations entourant la signature d’une nouvelle convention collective en ne précisant pas l’ampleur de ses demandes salariales. 

« S’agit-il d’improvisation ? Nous ne savons trop », de dire Marie Thérèse Fortin qui s’empresse d’ajouter que « le danger qui plane sur la saison 2005-2006 est bien réel. Les concepteurs, les auteurs, les metteurs en scène, les équipes de productions et les administrateurs de théâtre ont besoin, pour travailler, de savoir ce qu’il adviendra des négociations. Cette donnée est indispensable à la création de nos programmations. » 

PROPOSITION DE RENCONTRE AU SOMMET

Étant donné l’incompréhension et l’urgence de la situation, les TAI ont demandé officiellement aujourd’hui une rencontre avec le Conseil d’administration de l’UDA dans le but de comprendre les agissements de l’équipe de négociation de cette dernière. 

« Nous sommes toujours prêts à collaborer à la recherche de solutions. Mais encore faut-il qu’on mette cartes sur table et qu’on agisse rapidement. Il en va du travail de grand nombre d’artistes et artisans au cours de la prochaine saison » a tenu à préciser Mme Fortin. 

Rappelons en terminant que les interprètes réclament présentement sur la place publique une amélioration de leur rémunération au théâtre, ce avec quoi les TAI sont d’accord, bien que ne connaissant pas la nature exacte de cette amélioration et n’ayant pas de marge de manœuvre pour ce faire. 

Affirmant de façon erronée qu’ils ne sont pas payés pour les répétitions des spectacles auxquels ils participent (ils le sont à même les cachets qu’ils reçoivent lors des représentations et reçoivent même des avances de ces cachets en cours de répétitions), les interprètes tentent en cela d’améliorer leurs conditions salariales générales au théâtre. 

THÉÂTRES ASSOCIÉS INC. (TAI)

Théâtre Associés inc. est un organisme à but non-lucratif regroupant douze théâtres au Québec, tous résidents et présentateurs de saison théâtrales : le Théâtre du Nouveau Monde, la Compagnie Jean Duceppe, le Théâtre du Rideau Vert, le Théâtre de Quat’Sous, l’Espace Go, le Théâtre de la manufacture (La Licorne), le Théâtre d’Aujourd’hui, la Société de la Place des Arts, le Théâtre Denise-Pelletier, le Théâtre du Trident, le Théâtre de la Bordée et le Théâtre français du Centre national des Arts. 

- 30 - 

Source : 
Théâtre Associés inc. (TAI) 

Information et entrevue : 
Catherine Leboeuf 
repère communication recherche 
Tél. (514) 878-1001, poste 109 
Courriel : cleboeuf@repere.ca

 

 

 

 

Please reload

| Dernières actualités |

November 22, 2018

April 25, 2017

Please reload

| Archives |

Please reload

© 2015 Théâtres associés inc. Site créé par Hubert Côté.